Ce qu'ils en disent,

           
Cliquez pour agrandir l'image
Le 12 Septembre 2011, Christophe et Evelyne Granjean ont écrit:


Cavaliers propriétaires depuis de nombreuses années, nous avons acquis, il y a 5 ans une jument Franche Montagne NADIA VII, et c'est là qu'un nouvel élan équestre a commencé pour nous et notre fille avec des moments exceptionnels.
En effet, nous avons découvert les joies de l'attelage de loisir en famille et la compétition, et tout cela grâce à ALAIN lors d'une rencontre sur le stand des Franche Montagne au salon du cheval.
Ce fut une rencontre importante pour nous jeunes meneurs novices, un accompagnement bienveillant, des conseils avisés et la découverte de l'attelage de tradition.
Après une visite à la Taulette, nous l'avons suivi à la ferme de La Frétoy où nous passons de fréquents week end. Là bas, règne une ambiance sympathique et accueillante, où nous prenons toujours beaucoup de plaisir à venir : un gite confortable, une table d'hôte délicieuse,  un accueil pour la jument comme « à la maison », une ferme de caractère offrant  une multitude de chemins et de promenades. Nous y croisons régulièrement les fidèles d'Alain, proches et amis.
Alain nous parraine pour participer à des événements « extra-ordinaires », dans le vrai sens du terme, comme notre participation au défilé de Paris en décembre 2010, à la manifestation au polo club d'Apremont en mai 2011, et bientôt Rambouillet  en septembre 2011 pour notre première participation à un concours de tradition. Nous avons été des spectateurs émerveillés à Cuts en mai dernier.
Nous découvrons ainsi un univers de passionnés, d'amoureux de l'Ancien, avec des valeurs humaines et morales fortes. Nous ressentons une vraie volonté de transmettre un savoir pour développer la pratique de l'attelage, avec ses us et coutumes, ses techniques et ses règles de sécurité. Cette approche est d'autant plus facile avec comme compagnon un cheval de race Franche Montagne sure, docile et polyvalent.
Humble et modeste dans notre pratique de l'attelage, nous avons à cœur de ne pas décevoir Alain.
Nous restons toujours un peu impressionnés par le personnage que représente Alain, mais très sensibles à la confiance qu'il nous accorde et au temps qu'il nous consacre.
Nous l'en remercions infiniment.
Pour nous, que du bonheur partagé, et à venir encore de beaux week-end !

Christophe et Evelyne



 

Le 10 juillet 2011,  Eliane Witecki a écrit :

C'est très intimidés que nous avons, un jour, franchi le portail de la ferme de la Frette, chez Alain Bahuchet, en vue d'y mettre notre jument Comtoise en pension. Mais ce meneur, bien connu dans le milieu de la tradition, allait-il accepter des meneurs “du dimanche” ?!
C'était mal le connaître... Nous le voyons encore, traversant la cour de la ferme en venant à notre rencontre, en sabots, la moustache “malicieuse” et le regard pétillant ! Tout de suite le courant passa : visite des bâtiments et des installations, présentation des chevaux et de l'impressionnante collection de voitures hippomobiles anciennes. Le feu brûlait dans la cheminée, le café chaud nous attendait...

Cela fait maintenant un an et demi que nous faisons partie du cercle de meneurs et amis d'Alain pour notre plus grand plaisir. Meneurs heureux, chevaux heureux : notre jument Grâce n'est pas en reste. Elle, aussi, fut très bien accueillie et adoptée par une cour de bien beaux et sympathiques Franches – Montagnes !
Toujours disponible, et de bon conseil, Alain “veille” ! Un cuir traînant sur le sol, un harnais mis avec maladresse, une sangle mal ajustée..., l'oeil du “pro” voit tout et vous rappelle gentiment à l'ordre ! En promenade, ses moustaches se hérissent à la vue du fouet “paratonnerre” dans la crapaudine !!!
Et sans oublier la collation proposée, que ce soit à l'arrivée à la ferme, ou au retour de la balade... On se sent bien à la ferme. Et sa situation, dans cette belle région au coeur du Beauvaisis, offre une multitude de possibilités de circuits variés .

Parfois, avec d'autres meneurs, de tous niveaux, dans une ambiance décontractée et chaleureuse, de belles randonnées sont organisées..., suivies bien sûr d'un joyeux repas. Pas d'alcool pour Alain ! Eventuellement une bière belge ! Son péché mignon : le chocolat....suisse ou belge , cela va de soi !

Oui, nous passons de bons moments à Fretoy et c'est, à chaque fois, un réel plaisir d'y retrouver cette sympathique ambiance.


Merci Alain.
Eliane Witecki 
Cliquez pour agrandir l'image

Copyright © 2015. Tous droits réservés.Dernière mise à jour le: jeudi 16 avril 2015
Cliquez ici pour vous abonner à ce flux RSS
Contactez l'auteur à michel@debrichy.be